AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 UNE LIGUE DE DÉFENSE DES DROITS DES CHASSEURS POUR BIENTÔT?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ginodeergun
ORIGNAL
ORIGNAL
avatar

Nombre de messages : 7583
Age : 46
Localisation : east-angus
Emploi/loisirs : menuisier charpentier
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: UNE LIGUE DE DÉFENSE DES DROITS DES CHASSEURS POUR BIENTÔT?   Jeu 29 Déc 2011 - 13:05


S’il ne favorise pas la socialisation « physique » ou les sorties en ville, le phénomène des médias sociaux aura du moins contribué à diffuser des opinions et à rapprocher des gens qui partagent les mêmes intérêts, au Québec comme ailleurs. Sur Facebook, qui constitue autant une tribune pour les mémères qu’un autre point de vente pour les commerçants, on peut à l’occasion, retrouver dans ce méli-mélo d’informations de photos et de vidéos, des opinions qui s’expriment sur pratiquement tous les sujets, des idées qui convergent et, dans certains cas, on peut observer la naissance de regroupements d’intérêts.



C’est ainsi que depuis quelques jours, ce qui s’avérait une anodine publication informative sur le nouveau plan de gestion de l’orignal au Québec sur le mur d’un groupe de discussion comme tant d’autres se transforme peu à peu en un blogue passionné auquel se greffent, lentement mais sûrement, de nouveaux adeptes chaque jour. Ce qui était destiné à devenir une tribune de défoulement collectif contre certaines politiques gouvernementales de gestion faunique semble avoir pris une tout autre tournure lorsque des participants à la discussion ont soudainement soulevé l’idée que, face aux décisions gouvernementales arbitraires à répétition qui touchent directement les chasseurs du Québec, le temps était peut-être venu pour ces derniers de prendre le relais de la défense de leurs droits afin de l’assurer eux-mêmes. Pour ce petit groupe de chasseurs, l’expression « On n’est jamais si bien servis que par soi-même », semble prendre tout son sens.



Au fil de la discussion qui devenait de plus en plus passionnée, j’ai moi-même exprimé ma profonde déception quant à la représentation actuelle des intérêts des chasseurs par les organismes en place, dont la FédéCP (Fédération des chasseurs et pêcheurs du Québec) que je juge dorénavant incapable de remporter les victoires importantes et stratégiques. Cette prétention repose sur le fait que la FédéCP étant subventionnée par le même ministère duquel une réforme de certaines politiques est attendue en vain, elle ne saurait poser les gestes directs parfois nécessaires pour obtenir satisfaction. Selon moi, la FédéCP « a les mains et les pieds liés » par certaines commandites et subventions et qu’à certains égards, elle pourrait de ce fait se retrouver en situation de conflit d’intérêts. On ne mord pas la main qui nourrit, dit-on.



Au moment d’écrire ces lignes, l’échange portait toujours sur ce à quoi pourrait ressembler une telle ligue de défense des droits des chasseurs, certains participants émettant des suggestions de mission, tandis que d’autres soumettent prudemment des dossiers prioritaires. Par contre, ce sur quoi tout le monde semble d’accord dès le départ, c’est qu’avec un effectif potentiel de plusieurs dizaines de milliers de chasseurs (le Québec en compte près de 400,000), une telle ligue pourrait asseoir son pouvoir avec un poids politique bien réel, les chasseurs à eux seuls représentant tout près de 10 % de l’électorat du Québec. Aussi insistent-ils sur la nécessité d’avoir une ligue indépendante de pensée, financée par les chasseurs eux-mêmes, et dédiée exclusivement à la défense des droits de leurs membres.



Certains participants favorisent déjà la prise de décision rapide et des actions qui sortent des voies officielles, si nécessaire. D’ailleurs, rappelant en guise d’exemple l’ingérence de certains organismes gouvernementaux, dont la Société de l’assurance automobile du Québec, le ministère du Transport, le secteur « Forêts » du MRNF et la Financière agricole ainsi que celle de l’Union des producteurs agricoles du Québec dans les processus décisionnels, ceux-ci conviennent qu’il faille dorénavant contrer la tradition de trafic d’influence par un poids politique incontournable.



Ils soulignent en outre que ce pouvoir qu’ils détiennent, s’il se concrétisait avec une adhésion soutenue, représenterait l’outil adéquat pour forcer les autorités compétentes à bouger plus rapidement dans certains dossiers stratégiques et à adopter certaines mesures, notamment à ce qui a trait à la confirmation du droit de chasser (car certains semblent encore en douter), la gestion novatrice des populations des gros gibiers, le partage équitable des territoires publics, la révision de certaines méthodes de chasse et la consolidation du domaine « chassable », celui-ci menacé entre autres par une réglementation abusive de certaines municipalités concernant la décharge d’armes à feu et les zones d’interdiction de chasse.



On véhicule aussi l’idée de bonifier les programmes visant à favoriser la relève et celle de se donner les moyens, financiers entre autres, de contrer d’éventuelles attaques de quelconques ligues anti-chasse. À mots couverts, certains (dont moi-même, of course) redoutent que la mode des « poursuites farfelues » et des actions de sabotage de chasse par des mouvements anti-chasse présentement en vogue aux États-Unis, en Europe et en Nouvelle-Zélande, ne fasse son apparition tôt ou tard au Québec. Heureusement, note-t-on, les mouvements organisés provenant pour la majorité des États-Unis, la barrière des langues aurait contribué à prémunir jusqu’ici les chasseurs québécois contre de telles actions. Mais il n’est pas dit que cette menace ne s’étendra pas jusqu’ici tôt ou tard.



Si la tendance se maintient, les participants à cette discussion pourraient bien avoir envie de bouger assez rapidement et de passer à l’étape des rencontres à court terme, afin de déterminer la mission que devrait poursuivre une telle ligue de défense. Car déjà, des efforts sont consentis pour capitaliser sur l’effet viral de Facebook afin de rejoindre le plus grand nombre de chasseurs présents sur ce réseau social. D’ailleurs, en quelques jours seulement, ce mini-mouvement a déjà fait des petits en France où des chasseurs aussi actifs sur Facebook ont déjà commencé à proposer à leurs pairs l’idée de se donner les moyens de défendre eux-mêmes leurs intérêts. Comme on le sait, les chasseurs français sont aux prises avec des politiques sévères et de plus en plus contraignantes, résultant souvent des efforts de lobbying des ligues écologistes ou de défense des « droits » (!) des animaux. En contrepartie, si plusieurs jugent le travail des fédérations censées les représenter largement insuffisant, le ras-le-bol, vu d’ici, semble aigu et généralisé.



Feu de paille ou traînée de poudre? Ça reste à voir. Le sort des chasseurs ne dépendant que d’eux-mêmes, nous verrons si, après avoir observé le débat en cours pendant un moment, ils décideront de lever les poings ou de baisser les bras. Chose certaine, la situation des chasseurs québécois, comme celle des chasseurs du monde entier d'ailleurs, étant jugée par plusieurs comme précaire, d'aucuns considèrent qu'il faut « brasser la cage» avant d'atteindre le point de non-retour.



Personnellement, je supporte sans réserve l’idée d’une ligue de défense des droits des chasseurs qui soit fondée sur ce modèle. Même que j’en serais certainement un des plus actifs militants, pourvu qu’elle se dérobe à l’ordinaire, aux réunions sans fin dans des salles moches, aux séances de lavage de linge sale et qu’elle ne se limite pas aux méthodes « politically correct ». Sans être alarmiste, je prétends que le temps est venu pour les chasseurs de jouer du coude pour reprendre la place qui leur revient et de se doter d’un levier qui leur permettra enfin de faire valoir leur voix dans un contexte autre que celui de la simple consultation. À mon avis, les chasseurs d’ici doivent réaliser qu’ils détiennent déjà le pouvoir de jouer dans la cour des grands (lire « d’utiliser leurs méthodes ») et de forcer des décisions qui les avantagent. Il ne leur reste plus qu’à concrétiser ce pouvoir, à déplier leur « 10 piastres » et à mandater une « task force » qui jouera ce rôle avec tout le poids politique dont elle dispose : celui de dizaines, sinon de centaines de milliers de chasseurs québécois mécontents du régime actuel.



Bien franchement, je crois aussi qu’il est temps que les chasseurs québécois adoptent une nouvelle attitude en se soustrayant au défaitisme et que, plutôt que de ressasser éternellement les vieux problèmes (car tout le monde les connaît déjà), qu’ils célèbrent enfin leurs victoires. Évidemment, tout le monde n’est pas en mesure de participer ou de militer, mais en ce cas, je crois qu’il est AU MOINS du devoir de tous les chasseurs de supporter les efforts de leurs pairs qui, eux, sont prêts à monter aux barricades.



Et de grâce, finissons-en avec les « ça marchera pas »!
Revenir en haut Aller en bas
ginodeergun
ORIGNAL
ORIGNAL
avatar

Nombre de messages : 7583
Age : 46
Localisation : east-angus
Emploi/loisirs : menuisier charpentier
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: UNE LIGUE DE DÉFENSE DES DROITS DES CHASSEURS POUR BIENTÔT?   Jeu 29 Déc 2011 - 13:15

moi ca m'intéresse surtout quand on parle de chevreuil .... le 6 juin dernier le mrnf publiais une lettre disant que la chasse serais fructueuse pour les chasseur de chevreuil en 2011 scratch scratch

VOICI CETTE BELLE LETTRE :

Chasse au cerf de Virginie pour la saison 2011 - Une récolte fructueuse à prévoir pour les chasseurs

Québec, le 1 juin 2011 – Contrairement aux hivers rigoureux de 2008 et 2009, les hivers 2010 et 2011 ont été particulièrement plus cléments dans la plupart des régions du Québec. Ainsi, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) constate que les populations de cerfs semblent être en augmentation dans plusieurs zones de chasse qui avaient été durement touchées au cours des hivers précédents. Par conséquent, le MRNF envisage une récolte fructueuse de cerfs pour la prochaine saison de chasse à l'automne 2011.

Selon les plus récentes données enregistrées auprès du MRNF, la récolte de cerfs de Virginie pour la saison 2010 totalisait 52 470 cerfs, soit 29 726 mâles adultes, 15 065 femelles adultes et 7 679 faons. La récolte des mâles adultes, l'indicateur le plus représentatif des populations de cerfs, est en hausse de 23 % par rapport à la saison 2009. La récolte de 2010 semble traduire un redressement des populations de cerfs dans la plupart des régions du Québec.

Pour la saison de chasse 2011, les chasseurs pourront ainsi bénéficier d'un plus grand nombre de permis de cerf sans bois (CSB) délivrés par tirage au sort dans différentes zones de chasse. Au total, 18 610 permis CSB seront disponibles comparativement à 15 910 en 2010, soit une hausse de 22,5 %. Les inscriptions à ce tirage au sort peuvent déjà être faites auprès de la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ jusqu'au 8 juin.

On peut consulter le tableau complet des statistiques de chasse au cerf de Virginie pour chacune des zones de chasse sur le site Internet du MRNF à l'adresse suivante : www.mrnf.gouv.qc.ca/faune/statistiques/chasse-piegeage.jsp.


Pourtant depuis quelques années les chasseurs de la zone 4 et la zone 6 observe une drop du chevreuil sur leurs territoire , Mais en 2011 c'est le record de drop pour ses 2 zones (et surement d'autres mais j'ai plutot étudié les deux zones qui m'entoure ) ....

la zone 6 est partie de 2007 avec :


2007 : 11 135 chevreuils d'abbatue
2008 : 9 722 chevreuils d'abbatue
2009 : 9 894 chevreuils d'abbatue
2010 : 8 569 chevreuil d'abbatue

et la cerise sur le sundae ....

2011 : 4 433 chevreuils d'abbatue


Maintenant la zone 4:

2007 : 9 322 chevreuils d'abbatue
2008 : 7 369 chevreuils d'abbatue
2009 : 6 816 chevreuils d'abbatue
2010 : 6 103 chevreuil d'abbatue

et la cerise sur le sundae encore une fois ....

2011 : 1 818 chevreuils d'abbatue

Maintenant .... si vous avez bien lue comme moi , le mrnf nous as bien écrit (noir sur blanc) que la récolte serais fructueuse pour les chasseurs de chevreuil du québec , que le cheptel se comportais bien et meme qu'ils émetterais plus de permis , tirage au sort , double abbatage, permis de cultivateur , permis d'initiation etc ...

mais quand on regarde la vérité en face c'est completement le contraire ... (peut etre pas pour toute les zones mais moi j'parle de mes 2 zones ,la 4 et la 6 ) quand on dit que nous avons partie en 2007 avec une des meilleurs zones pour la chasse au chevreuil de l'estrie et qu'en 2011 on est rendue une des pires .... ???? Pourquoi croire des menteurs ? Les preuves sont la !

quand on dit qu'il y as 1 male de 1 ans et demi pour 1.6 femelles de la meme age et rendue a 2 ans et demi on est rendue a un male pour 10 femelles ....on vois bien que toute les p'tits mâles se font tapper des leur premieres année ... pas besoin d'un dessin pour comprendre !

si on laisse aller les choses et bien ca vas juste continuer a rempirer , Faut se regrouper et se monter de quoi de solide , pis la j'parle de milliers de chasseurs pas juste 500 ... a 10$ chaque pour etre membre , on peut arriver a de quoi si on se tiend tout le monde . Vous etes tanné de parler dans le vide ??? tanné de payer pour chasser de l'air ?? mécontent de certains reglements ??? de la gestion etc etc .... Et bien embarquez !!! c'est le temp de mettre nos culottes et de dire tout haut s'que les chasseurs pensent tout bas et de se faire entendre :21:

j'pourais vous donner le lien pour nous rejoindre sur facebook en attendant qu'un site sois bâtis spécialement pour
UNE LIGUE DE DÉFENSE DES DROITS DES CHASSEURS , mais j'dois demander a stéphane avant parce que j'sais qu'on ne peut mettre de liens qui dirige vers un autre site ... Mais j'suis sure que stéphane vas embarquer dans ca comme plusieurs administrateur de forum de chasse vont le faire , j'ai moi meme commencé ! pour une bonne cause j'suis ouvert a l'os !!! ET VOUS ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: UNE LIGUE DE DÉFENSE DES DROITS DES CHASSEURS POUR BIENTÔT?   Jeu 29 Déc 2011 - 18:44

ginodeergun a écrit:
moi ca m'intéresse

Pourtant depuis quelques années les chasseurs de la zone 4 et la zone 6 observe une drop du chevreuil sur leurs territoire , Mais en 2011 c'est le record de drop pour ses 2 zones (et surement d'autres mais j'ai plutot étudié les deux zones qui m'entoure ) ....

la zone 6 est partie de 2007 avec :


2007 : 11 135 chevreuils d'abbatue
2008 : 9 722 chevreuils d'abbatue
2009 : 9 894 chevreuils d'abbatue
2010 : 8 569 chevreuil d'abbatue

et la cerise sur le sundae ....

2011 : 4 433 chevreuils d'abbatue

Maintenant la zone 4:

2007 : 9 322 chevreuils d'abbatue
2008 : 7 369 chevreuils d'abbatue
2009 : 6 816 chevreuils d'abbatue
2010 : 6 103 chevreuil d'abbatue

et la cerise sur le sundae encore une fois ....

2011 : 1 818 chevreuils d'abbatue


mais quand on regarde la vérité en face c'est completement le contraire ... (peut etre pas pour toute les zones mais moi j'parle de mes 2 zones ,la 4 et la 6 ) quand on dit que nous avons partie en 2007 avec une des meilleurs zones pour la chasse au chevreuil de l'estrie et qu'en 2011 on est rendue une des pires .... ???? Pourquoi croire des menteurs ? Les preuves sont la !

quand on dit qu'il y as 1 male de 1 ans et demi pour 1.6 femelles de la meme age et rendue a 2 ans et demi on est rendue a un male pour 10 femelles ....on vois bien que toute les p'tits mâles se font tapper des leur premieres année ... pas besoin d'un dessin pour comprendre !

si on laisse aller les choses et bien ca vas juste continuer a rempirer , Faut se regrouper et se monter de quoi de solide , pis la j'parle de milliers de chasseurs pas juste 500 ... a 10$ chaque pour etre membre , on peut arriver a de quoi si on se tiend tout le monde . Vous etes tanné de parler dans le vide ??? tanné de payer pour chasser de l'air ?? mécontent de certains reglements ??? de la gestion etc etc .... Et bien embarquez !!! c'est le temp de mettre nos culottes et de dire tout haut s'que les chasseurs pensent tout bas et de se faire entendre :21:

j'pourais vous donner le lien pour nous rejoindre sur facebook en attendant qu'un site sois bâtis spécialement pour
UNE LIGUE DE DÉFENSE DES DROITS DES CHASSEURS , mais j'dois demander a stéphane avant parce que j'sais qu'on ne peut mettre de liens qui dirige vers un autre site ... Mais j'suis sure que stéphane vas embarquer dans ca comme plusieurs administrateur de forum de chasse vont le faire , j'ai moi meme commencé ! pour une bonne cause j'suis ouvert a l'os !!! ET VOUS ....


Gino,

tes statistiques pour 2011 sont inexactes.


En 2011, pour la 6, c'est 6,838 bêtes abattues (en date des statistiques du 20 décembre 2011) et non 4,433 comme tu le mentionnes

Et en 2011, pour la 4, c'est 3,463 bêtes abattues (au 20 décembre 2011) et non 1,818 comme tu les mentionnes.

Pour tes autres statistiques, on peux-tu en prendre et en laisser ?...un mâle pour 10 femelles, je n'y crois pas du tout...et je suis le chevreuil depuis des décénnies. Cette statistique n'est que de la poudre aux yeux d'un mouvement américain que nous connaissons tous.

Oui la chasse au Québec est en train de se régulariser et de se stabiliser. Nous ne sommes plus en période de vaches grasses comme au milieu des années 2000. Va falloir l'accepter.

Tu veux savoir notre avis, je te donne la mienne.

Non je n'ai pas besoin du gouvernement avec de nouvelle loi sur le chevreuil comme une Loi pour les jeunes mâles, ni de ligue de défense de droits des chasseurs, ni d'une autre FÉDÉ qui ne représente que les idées ses administrateurs. Non merci, pas intéressé.

Il y a une GRANDE majorité de chasseur qui sont satisfaits de la chasse actuelle du chevreuil, qui n'ont pas besoin de 14 pointes chaque année pour être heureux. J'en fais partie et j'ai jamais tué un spike de ma vie. (Et ceux qui en tuent ne sont pas moins bons chasseurs pour ça, à chacun sa chasse)



Salutations



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: UNE LIGUE DE DÉFENSE DES DROITS DES CHASSEURS POUR BIENTÔT?   

Revenir en haut Aller en bas
 
UNE LIGUE DE DÉFENSE DES DROITS DES CHASSEURS POUR BIENTÔT?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UNE LIGUE DE DÉFENSE DES DROITS DES CHASSEURS POUR BIENTÔT?
» Ligue de défense des conducteurs : 4 vérités sur les radars
» Message de la LDC ( Ligue de défense des Conducteurs )
» Ligue de Défense des Conducteurs
» Ligue de Défense des Conducteurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chasse-illimitée.net :: Discussion Générale :: Autre Sujet-
Sauter vers: